Quels sont les bénéfices et les inconvénients du latex ?

Le latex est un élastomère (un polymère aux propriétés élastiques). Il est obtenu grâce au lait d’hévéa, également appelé « arbre à caoutchouc », c’est un matériau déformable, amortissant, résistant aux chocs et très étanche. Il est souvent utilisé dans la literie.

Différentes formes de latex

Il existe 2 types de latex :  

  • le latex de synthèse ou “100% latex” (moins de 20% de lait d’hévéa transformé)

C’est le matériau élastique obtenu par réaction chimique de dérivés pétroliers. Il est donc polluant et peu durable, car sa fabrication passe par l’utilisation d’hydrocarbures. C’est le matériau le plus utilisé en literie, car moins coûteux. C’est un produit de synthèse, il ne peut donc pas avoir d’appellation naturelle et n’est pas biodégradable. Il peut tout de même parfois être réutilisé pour fabriquer des produits moins élastiques comme du bitume ou des revêtements de sol. 

  • le latex d’origine naturelle ou “latex 100% naturel” (à partir de 85% du lait d'hévéa)

C’est le matériau obtenu majoritairement grâce au lait d’hévéa. Il est plus solide que le latex de synthèse et plus élastique. Pour obtenir l'appellation “latex 100 % naturel”, le latex doit être composé au minimum de 85 % de latex naturel. Il est ensuite mélangé avec des agents chimiques “produits de charges” pour avoir la forme de mousse élastique. Le latex d’origine naturelle est biodégradable.

Processus de fabrication du latex naturel 

L’hévéa produit du latex à partir de 5 à 6 ans de vie et pendant 25 ans. Il est possible de récolter entre 5kg et 7kg par arbre par an. Pour récolter le latex, il suffit d’enlever une partie de l'écorce de l'arbre et d’inciser le tronc avec un couteau, on parle de “saignées”.  Les saignées se font la nuit, car le latex s’écoule mieux quand il fait moins chaud. Le latex n’est pas la sève de l’hévéa, mais un liquide ressemblant à du lait, produit comme mécanisme naturel de défense de l’arbre.  

L’hévéa est originaire d’Amérique du Sud, mais est également cultivé en Asie et en Afrique. Aujourd’hui c’est en Asie du Sud-Est que la production mondiale est la plus forte.

Quels sont les bénéfices du latex ?  

1) Pas gourmand en eau et pesticides 

L’hévéa est un arbre peu exigeant en fertilité du sol, il n’y a donc pas besoin d’y ajouter de l’eau et des pesticides. Le latex naturel est donc une matière qui n'a pas été traitée par des produits chimiques lors de sa culture.

2) Contribue à l’économie locale 

En Amazonie, les hévéas poussent à l’état sauvage et le latex est récolté par des communautés locales.

3) S'auto régénère

L’arbre peut donc se régénérer et cette culture a un impact positif pour la planète. L’hévéaculture est bénéfique pour notre écosystème.

4) Confort indéniable

Aussi, il est indéniable que le latex est une des meilleures matières en termes de confort, d’ergonomie, et de durée de vie. Il est également reconnu pour son élasticité et sa résilience. De plus, il est recommandé pour les personnes souffrant de maux de dos.

5)  Naturellement antiacarien et bactéricide

Les acariens ne peuvent pas se développer dans le latex, en raison de la taille extrêmement faible des cellules.

6)  Il est “hypoallergénique”

Le latex est dit “hypoallergénique”, car le risque d’allergie est extrêmement faible, il n’y a pas de contact direct entre la peau et le bloc de latex, puisqu’il est recouvert.

Quels sont les inconvénients du latex ?  

1) La composition 

Le latex d’origine naturelle ne peut malheureusement pas se composer à 100% de jus d’hévéa, car, comme son appellation l’indique, la matière obtenue serait semblable à du caoutchouc. Pour rendre le lait d'hévéa moelleux et lui donner une forme de mousse, il faut rajouter des agents chimiques “produits de charges”, afin d’augmenter son volume, qui sont généralement des dérivés pétroliers, comme pour la fabrication de la mousse de polyuréthane.
Malgré le droit à l’appellation “ latex 100% naturel” grâce à la réglementation expliquée plus haut, quelques substances chimiques sont tout de même alors présentes, mais bien moins que pour le latex synthétique ou la mousse de polyuréthane.

2) Le prix élevé 

Étant une matière première naturelle et très demandée le prix du latex naturel est élevé

3) Victime de son succès 

Même si la culture du latex comporte de nombreux bénéfices en Amérique du Sud, en Asie l’hévéaculture est à l’origine d’une déforestation massive due à la destruction de la biodiversité afin d’y privilégier la plantation d’Hévéa.

4) Peu dense

Le latex n’est pas la matière la plus dense. Il faut une importante épaisseur de produit pour qu’il puisse s’utiliser seul. C’est pourquoi on le retrouve souvent avec la fibre de coco pour plus de soutien. 

5) Pas sans risque d’allergie

Même si le risque d’allergie au latex est inférieur à 1%, il est possible de réagir à cette matière à travers de l’urticaire, une rhinite ou une conjonctivite. L’allergie au latex est une réaction immunitaire aux protéines présentes dans le lait d’hévéa.  

Le latex naturel, une alternative éco-responsable

Le latex naturel est une excellente alternative à la mousse de polyuréthane. Plus écologique, elle contient seulement 15% de produits chimiques (pour la version 100% naturelle du latex). Pensez à bien vérifier le pourcentage de jus d’hévéa dans la mousse.   

Chez Petit Misha nous avons hésité à choisir le latex comme notre deuxième matière. Le choix s’est néanmoins porté sur la ouate de coton bio, qui ne demande pas de produits chimiques et qui complète parfaitement la fibre de coco dans nos tapis.

Article précédent

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.